Oh! Canopée

Le projet Oh! Canopée est au cœur de cette installation du FAVA;  présente la vidéo de la performance Gitogal logemg de l’artiste Mik’maq Garry Sanipass de la réserve de Bouctouche;  a été tourné par le caméraman Etienne Boivin et la prise de son a été réalisée par Xavier Richard. 

Le projet Oh! Canopée présente également la vidéo d’une performance de l’artiste Sonia Robertson, originaire de la communauté de Mashteuiatsh (Pointe-Bleue), Qc. 

Les créations de ces deux artistes des Premières Nations seront présentées sur grand écran au Centre culturel de Caraquet dans le cadre d’un partenariat avec Présence Autochtone et Terres en vue de Montréal, et grâce à un partenariat avec Entente Québec /NB. 

garry-sanipass-2021-circuits.jpg

Garry Sanipass

Première Nation de Bouctouche, N.-B.

Né en 1970, Garry Sanipass est un artiste autochtone de la Première Nation de Bouctouche. Il considère que la motivation est ce qui inspire son art. Le français n’est pas sa langue maternelle. Pendant ses années à l’école primaire, il ne comprenait pas le français, mais fréquentait tout de même une école francophone. Il avait toujours le besoin de créer un lien avec les autres et le dessin lui permettait de communiquer avec les gens quand le langage ne le lui permettait pas. Il s’est donc retiré donc du reste du monde pour étudier et s’émerveiller devant les livres de la renaissance italienne. Il savait depuis son très jeune âge qu’il voulait devenir un artiste et, chaque fois qu’il en avait la chance, il dessinait et apprenait. La composition était introuvable. Il avait évidemment un plan qui comprenait le domaine de l’art, mais celui-ci était très bien caché. Ainsi, plus tard dans sa vie, il a suivi un cours en conception graphique au College Mckenzie de Moncton où il a appris la base de la composition. Avec la conception graphique et son intérêt pour l’histoire de l’art, il a développé son propre style d’art et de communication.

Secrétariat aux relations canadiennes Québec.png
Photo artiste Sonia Robertson   pour projet Oh Canope 2021.jpg
Sonia Robertson
Mashteuiatsh (Pointe-Bleue), Qc.

D’origine Ilnu, l’artiste Sonia Robertson vit à Mashteuiatsh (Région du Saguenay- Lac-Saint-Jean). Elle se spécialise notamment dans l’art-thérapie, l’installation et la performance. Détentrice d’une maîtrise en Art-thérapie de l’UQAT et d’un baccalauréat en art interdisciplinaire de l’Université du Québec à Chicoutimi, elle travaille également en tant que commissaire et entrepreneure. La démarche de Sonia Robertson est nourrie par la recherche de l’unité, la gratitude, l’imaginaire, la relation aux mondes des Esprits, les savoirs traditionnels et l’histoire du point de vue des Premières Nations. Elle a pris part à de nombreux événements artistiques, entre autres, au Canada, en France, au Japon et en Haïti. Son travail fut présenté dans le cadre d’une dizaine d’expositions solo et de plusieurs expositions collectives au Canada et à l’international. Ses œuvres font partie de collections publiques, tels le Smithsonian Museum (Washington), le Musée canadien de l’histoire (Gatineau) et le Musée canadien pour les droits de la personne (Winnipeg). En plus de son travail artistique, elle s’est impliquée dans de nombreux organismes et a participé à leur fondation, dont celle de la Fondation Diane Robertson (désormais connue sous le nom de Kamishkak’Arts) et celle du Centre de production en art actuel TOUTTOUT de Chicoutimi. Récipiendaire de plusieurs bourses, elle remporte à deux reprises le Prix excellence de la Société des musées du Québec pour ses projets de commissariat.

presence-autochtone-2021-rgb.jpg
Secrétariat aux relations canadiennes Québec.png
logotevcoul01.JPG